Présidentielle 2022 : il ne manque que Macron !

·1 min de lecture

Cette fois, la campagne pour la présidentielle est véritablement lancée.

La petite histoire politique contemporaine retiendra que c’est ce week-end qu’aura été donné le top départ de cette compétition qui ne va plus durer qu’à peine plus de quatre mois. Vingt semaines d’une course dont on connaît depuis samedi tous les protagonistes (si tant est qu’ils aient tous leurs 500 signatures, ça va de soi).

Le fait majeur de ces 48 dernières heures, c’est bien sûr la désignation de Valérie Pécresse comme candidate officielle des Républicains. Son entrée en lice rebat largement les cartes de la campagne, et probablement les stratégies de tous ceux qui (en particulier dans l’entourage d’Emmanuel Macron) avaient parié que Xavier Bertrand porterait les couleurs de cette famille politique. A sa place, Valérie Pécresse aura plusieurs atouts à faire jouer : d’abord celui de conduire une droite républicaine qui s’est montrée rassemblée pendant la primaire. Pour peu que la candidate sache gérer le nouveau (très gros) appétit d’Eric Ciotti et son rang dans la campagne (autrement dit, pour peu qu’elle ait retenu le contre-exemple de François Fillon dans ce domaine), elle peut créer une dynamique puissante. En plus, autre atout, c’est une femme, elle a une image de droite engagée mais non sectaire, et elle sait gagner des élections. Tout ça pourrait rendre plus difficile l’opération de séduction du camp Macron et d’Edouard Philippe à l’égard du vote de droite et permettre à la dame en rouge de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles