Présidentielle 2022: Mélenchon lance «l’Union populaire» pour se libérer de la France insoumise

·1 min de lecture

La convention de l’Union Populaire s’est tenue à Reims ce samedi 16 octobre, donnant naissance à ce nouveau mouvement politique créé par Jean-Luc Mélenchon à l’occasion de la campagne présidentielle. Un choix symbolique et stratégique pour dépasser la base de l’ancienne France insoumise.

Avec notre envoyé spécial à Reims, Aurélien Devernoix

Exit la France Insoumise, bonjour l’Union Populaire. Adieu le rouge, bienvenue au mauve. Nouveau nom, nouvelles couleurs, et un objectif : élargir la base électorale et militante de Jean-Luc Mélenchon.

« Il y a des gens qui intériorisent la France insoumise comme un parti politique traditionnel, c’est une erreur ! s'exclame le député Adrien Quatennens. Simplement, notre souhait en lançant cette nouvelle campagne est de faire en sorte de ne pas obliger celles et ceux qui souhaitent rejoindre notre campagne à passer par la case France insoumise. »

Des « Gilets Jaunes », très hostiles au principe des partis, déambulent ainsi dans les travées de la convention aux côtés de syndicalistes et de membres d’association. Union Populaire donc. Un nom qui n’était pourtant pas le premier choix.

Pas de partis partenaires

« Au départ, l’expression qui avait été employée était la "Fédération populaire", mais "fédération" suppose qu’il y ait un certain nombre de forces politiques ayant adhéré, explique Francis, militant expérimenté. Pour l’instant, il n’y a pas de parti politique à nous avoir rejoints. »

Faute de partis partenaires, il y aura donc le peuple et les militants, qui ne s’appelleront plus Insoumis et doivent trouver un nouveau nom. Un petit défi.

« Chez les soutiens de Jean-Luc Mélenchon, on essaie plutôt d’insister sur le programme, donc peut-être les soutiens de la vie en commun », confie Nicolas, un autre militant. « Mais si vous faites "les communistes", il y aura des problèmes ». « Ah oui, en effet ! », en rie-t-il.

À lire aussi : France: Anne Hidalgo sera la candidate du Parti socialiste à la présidentielle de 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles