Présidentielle 2022 : Julien Bayou prédit une défaite d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen

Cyrielle Cabot
·2 min de lecture

Le secrétaire national d'EELV fustige la politique "inégalitaire" d'Emmanuel Macron, qui entraîne, selon lui, une banalisation du Rassemblement national.

Dans un entretien au Point publié ce samedi, le secrétaire national d'EELV et candidat aux régionales en Île-de-France, Julien Bayou, dénonce une "politique inégalitaire" d'Emmanuel Macron, un "carburant" selon lui du Rassemblement national avant l'élection présidentielle de 2022. Selon lui, l'actuel locataire de l'Élysée ne serait désormais plus en mesure de faire barrage à la présidente du Rassemblement national lors d'un éventuel second tour.

"Aujourd'hui, il n'y a que deux forces qui peuvent gagner contre Marine Le Pen: la droite et nous, les écologistes", assure-t-il. "Emmanuel Macron perdra contre Marine Le Pen."

Une politique "inégalitaire"

Pour Julien Bayou, ce constat est le résultat de la politique menée par Emmanuel Macron, qu'il juge "inégalitaire" depuis le début de son mandat.

"On savait qu'Emmanuel Macron serait décevant, mais il arrive tout de même à vous décevoir plus encore", fustige-t-il auprès de l'hebdomadaire. "L'écart avec Marine Le Pen s'est considérablement réduit à cause de lui. Si ça, ce n'est pas un signal d'alerte…"

"En continuant cette politique inégalitaire – parce que c'est aussi ça un des carburants du RN –, il peut y avoir un basculement", alerte-t-il, citant notamment la réforme des retraites.

Selon un sondage dévoilé fin janvier par Le Parisien et L'Express, Emmanuel Macron serait réélu de justesse avec 52% des voix, contre 48% pour Marine Le Pen à l'élection présidentielle de 2022.

EELV comme alternative ?

Fort des résultats de son parti aux élections municipales, le secrétaire national d'EELV espère ainsi se positionner comme l'alternative face à Marine Le Pen et Emmanuel Macron. "Trois projets politiques sont sur la table aujourd'hui: le passé, le présent et l'avenir. Le passé, c'est Marine Le Pen. Un retour vers un passé fantasmé, qui n'a jamais vraiment existé", explique Julien Bayou. "Emmanuel Macron, c'est le présent. Il s'adapte tellement qu'il ne sait plus quel projet il veut défendre pour les 20 ou 30 ans à venir."

"L'avenir, c'est la lutte contre le dérèglement climatique et l'injustice sociale, deux défis du XXIe siècle qui sont au cœur de notre projet", conclut l'élu écologiste.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :