Présidentielle 2022 en France: les socialistes appellent à l'unité de la gauche

·2 min de lecture

En France, les partis de gauche détaillent les uns après les autres leurs stratégies en vue de la prochaine présidentielle de 2022. Lors de la présentation de ses vœux à la presse, le secrétaire national du Parti socialiste (PS), Olivier Faure, a appelé tous les candidats de gauche à discuter d’un projet commun dans le but de trouver un candidat commun.

Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Arnaud Montebourg... Face à la multitude des candidatures à gauche, le patron des socialistes veut rappeler tout le monde à la raison : partir divisés, c’est la défaite assurée.

« Moi je ne plaide pas pour qu’il y ait un candidat socialiste,un candidat écologiste, un candidat Insoumis, un candidat communiste. Je plaide pour qu'on en ait un seul. L'addition permettrait effectivement d'espérer différemment. »

L’unité à gauche, projet utopique ? En tout cas, Olivier Faure y croit dur comme fer. Et il trouve que la méthode choisie par le chef des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui a déjà dit qu’il était candidat, n’est pas la bonne.

« Moi ce que je souhaite, c'est que chacun dise ce qu'il est et qu'ensuite les gens s’engagent sur l'idée d'un projet commun qui conduise à un candidat commun. Les insoumis nous disent : " Bon, on a déjà un candidat, on a déjà un projet, vous pouvez l'amender aux marges et tout le monde derrière. " Ça ne peut pas marcher comme ça. »

D’ici à l’été, Olivier Faure va travailler sur le programme des socialistes avant – espère-t-il – d’entamer à l’automne des discussions avec la gauche. Le problème est qu'il ne sait pas encore comment départager un possible candidat commun, sachant qu’il exclut l’organisation d’une primaire qui ne ferait selon lui qu’exacerber les divisions.

À lire aussi : France: Jean-Luc Mélenchon joue l’apaisement avec ses concurrents à gauche