Présidentielle 2022 : "Pas d'accord" entre Montebourg et Taubira pour l'instant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mardi matin, Le Parisien  a annoncé le possible ralliement d’Arnaud Montebourg à Christiane Taubira. Mais l'entourage de l'ancien ministre dément tout "accord". "On discute parce qu’on se connaît, c’est naturel", explique le porte-parole d’Arnaud Montebourg, Mickaël Vallet, sollicité par le JDD. "On échange pour constater des convergences, ou non. Parce qu’entre Taubira et Montebourg, sur des sujets comme le nucléaire ou l’Europe, il y a des écarts", précise-t-il. Et le sénateur de Charente-Maritime de préciser que l’équipe d’Arnaud Montebourg "discute autant avec Christiane Taubira qu’avec Fabien Roussel", de qui Arnaud Montebourg est proche sur la question de la hausse des salaires. 

Un scénario qu'il ne faut pas exclure

Pourtant, le scénario révélé par le quotidien n’est pas complètement loufoque, ni à exclure. En 2011, lors de la primaire du Parti Socialiste, Christiane Taubira avait publiquement affirmé son soutien, première parmi les personnalités de gauche à le faire. Rapidement, elle est devenue centrale, le "poto-mitan" de la campagne , selon le mot, en créole dans le texte, du candidat Montebourg. Elle est alors députée de Guyane, ancienne vice-présidente du Parti Radical de Gauche , et candidate malheureuse à l’élection présidentielle en 2002. En 2011, Arnaud Montebourg ne dépasse pas le premier tour, mais avec ses 17% de voix, il est le troisième homme du scrutin, et votera à titre personnel pour François Hollande.

"

"On discute autant avec Christiane Taubira qu...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles