Présidentielle 2022 : désormais "prête", Anne Hidalgo se lance dans la course à l'Elysée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Son officialisation n'était plus qu'une question de jours, mais c'est désormais fait : Anne Hidalgo est candidate à l'élection présidentielle de 2022. La maire socialiste de Paris a officialisé sa décision depuis Rouen, en Seine-Maritime, sur les berges de Seine, après avoir maintenu le suspense quelques secondes, rapporte BFMTV. "Aujourd'hui, je suis prête. (...) J'ai décidé d'être candidate à la présidence de la République française", a-t-elle déclaré, rappelant son statut de "femme française née en Espagne".

Depuis la cité dirigée par le socialiste Nicolas Mayer-Rossignol, Anne Hidalgo a indiqué vouloir "offrir un avenir à tous nos enfants", face à une "France de la fraternité qui se divise". Elle a ajouté qu'il fallait "bâtir une France plus juste, plus forte, dont la voix singulière doit à nouveau porter en Europe et dans le monde". Elle n'a pas épargné le chef de l'État, coupable, selon elle, d'avoir "divisé comme jamais" les Français. "Il devait régler des problèmes sociaux, il les a aggravés. Il devait protéger notre planète, il a tourné le dos à l'écologie", s'est emportée l'édile.

>> A lire aussi - Présidentielle : Hidalgo promet une très grosse augmentation de salaire aux enseignants

Voulant mettre fin au "mépris, à l'arrogance, au dédain, à la condescendance de ceux qui connaissent si mal nos vies, mais décident loin de nous, de tout, tout le temps, sans nous", Anne Hidalgo a appelé à "réinventer notre modèle français, fragilisé par ces crises multiples". Elle a développé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Refusant de porter le masque, Francis Lalanne provoque un scandale dans un train
“La France est plombée par son déficit commercial, alors que l’Allemagne exporte à tout va !”
La réforme des retraites, "pas une priorité" pour Emmanuel Macron
C8 condamnée en appel à verser plus de 5,15 millions d'euros à Thierry Ardisson
Présidentielle : Hidalgo promet une très grosse augmentation de salaire aux enseignants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles