Présidentielle 2022 : Bruno Retailleau renonce à sa candidature

·1 min de lecture
« Aujourd’hui, les candidatures se multiplient. Je n’ajouterai pas à cette dispersion », a déclaré Bruno Retailleau dans les colonnes du Figaro.
« Aujourd’hui, les candidatures se multiplient. Je n’ajouterai pas à cette dispersion », a déclaré Bruno Retailleau dans les colonnes du Figaro.

Bruno Retailleau ne sera pas candidat à l?élection présidentielle de 2022. Le patron des sénateurs Les Républicains a annoncé qu?il renonçait à se porter candidat, dans la course à l?Élysée, dans une interview accordée au Figaro ce vendredi 27 août 2021. « Aujourd?hui, les candidatures se multiplient. Je n?ajouterai pas à cette dispersion. La lucidité, c?est de reconnaître en toute sincérité que je ne suis pas le mieux placé pour battre Emmanuel Macron », estime-t-il, alors qu?Éric Ciotti et Michel Barnier se sont récemment déclarés candidats, tandis que Laurent Wauquiez renonce également.

Bruno Retailleau considère que sa « responsabilité, c?est de tout faire pour qu?un candidat de droite devienne le prochain président de la République ». Ainsi, il compte sur « d?autres candidats [...] plus connus, soit parce qu?ils ont été ministres, soit parce qu?ils ont été très médiatisés par la campagne des régionales ».

À LIRE AUSSIStrauch-Bonart ? Primaire à droite : une mauvaise idée? aujourd?hui indispensable

Bruno Retailleau mise sur la primaire

Dans ce contexte, Bruno Retailleau milite pour la primaire. « L'union est indispensable ! » lâche-t-il dans les colonnes du quotidien, avant d?ajouter : « Le seul moyen de la garantir, ce sont les primaires. En démocratie, quand il n?y a pas de candidat naturel, seul le vote peut être le juge de paix. » Selon le président du groupe LR au Sénat, le président de la République Emmanuel Macron mise sur une désunion de la droite [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles