Présidentielle 2022: Anne Hidalgo annoncera sa candidature ce dimanche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La maire socialiste de Paris fera son annonce à Rouen, dimanche matin, avant de répondre aux questions du 20H de France 2.

ÉLYSÉE - “Le bruit n’est plus un bruit”, nous glisse dans un large sourire un cadre du Parti socialiste. Comme l’ont annoncé plusieurs médias dont Politico, BFMTV et l’AFP, Le HuffPost a eu confirmation qu’Anne Hidalgo annoncera sa candidature à l’élection présidentielle dimanche 12 septembre lors d’un déplacement à Rouen organisé dans la matinée.

La préfecture de Seine-Maritime est dirigée par Nicolas Mayer-Rossignol: un proche, qui incarne la nouvelle génération d’élus socialistes non-parisiens sur laquelle elle souhaite s’appuyer. “On a une armée de plus de 30.000 élus. Elle montre ainsi qu’elle veut les mobiliser pour sa campagne”, souligne-t-on dans son entourage.

La maire de Paris sera ensuite l’invitée du journal télévisé de 20 heures sur France 2. “Au même moment, Marine Le Pen sera sur TF1, ce sera d’autant plus intéressant”, pointe ce dirigeant socialiste qui aimerait installer l’idée que l’édile parisienne est la rivale de la candidate d’extrême droite pour incarner l’opposition à Emmanuel Macron. 

Un duel avec Le Foll pour l’investiture socialiste

Ce dimanche devrait donc marquer la fin d’un secret de polichinelle autour de la candidature qu’Anne Hidalgo prépare depuis de longs mois alors qu’elle avait dit vouloir se consacrer à sa fonction de maire de Paris. “Qu’est-ce qui vous empêche aujourd’hui de vous déclarer?”, avait demandé une journaliste lors d’un déplacement de l’élue mardi, aux journées parlementaires du PS. “Rien”, avait-elle alors répondu. Elle plafonne pour l’heure entre 7 et 9% dans les intentions de vote.

Cette officialisation s’accompagnera de la publication le 15 septembre de son livre Une femme française. Elle fera alors entrer l’élue socialiste dans la longue liste des candidats de gauche qui briguent l’Élysée. Une semaine après Arnaud Montebourg qui s’est élancé hors du PS, Anne Hidalgo va entrer en concurrence avec Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Fabien Roussel (PCF) et le candidat qui sortira de la primaire écologiste. 

Il lui restera à obtenir le soutien du Parti socialiste. Pour l’avoir, elle devra affronter Stéphane Le Foll qui est lui aussi candidat. Un vote des militants devrait les départager dans le courant de l’automne une fois que le parti à la rose aura changé ses statuts à la fin du mois de septembre. Mais Anne Hidalgo peut déjà compter sur le soutien d’une large frange de la direction du parti, à commencer par le Premier secrétaire Olivier Faure.

À voir également sur Le HuffPost: Candidat à la présidentielle, Montebourg promet une “remontada” de la France

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles