Présidentielle 2022 : "Éric Zemmour mord sur tous les électorats de droite"

·1 min de lecture

Éric Zemmour n’est pas encore candidat à l’élection présidentielle mais c’est tout comme. Le polémiste semble en effet avoir lancé sa campagne électorale ce samedi avec la création de son site "Croisée des chemins", où il mettra notamment en ligne des inscriptions pour les conférences de son nouveau livre "La France n'a pas dit son dernier mot", à paraître le 16 septembre. Une manière de promouvoir ses idées, qui séduisent de plus en plus d’électeurs d’extrême droite mais aussi de droite. Selon Bernard Sananes, président de l’institut de sondages Elabe, la candidature du polémiste, crédité de 8% d’intentions de vote au premier tour, pourrait bien rebattre les cartes du jeu électoral de l'ensemble de la droite

"Il n’y a qu’un Français sur cinq qui ne le connaît pas"

"On se rend compte qu’Éric Zemmour mord sur tous les électorats, de l’extrême droite à la droite", explique-t-il sur Europe 1. "Il mord sur l’électorat de Marine Le Pen, de Nicolas Dupont-Aignan et du candidat de droite". Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria réalisé pour Le Parisien et France Info, Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement National, passerait sous la barre des 20% d'intentions de vote si la candidature de d'Éric Zemmour se confirmait.  "Il est crédité de 8% d’intentions de vote, nettement au-dessus de la barre des 5%", souligne Bernard Sananes. "Ce n'est pas négligeable". Comment expliquer ce potentiel électoral ? Chroniqueur sur CNEWS dans l’émission quotidienne "Face à l’info", présenté...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles