Présidentielle 2017 : la cible Macron

France 3

Emmanuel Macron, caricaturé : haut de forme sur la tête, cigare et nez crochu, une référence à son passé de banquier d'affaires. Le dessin, publié sur le compte Twitter du parti Les Républicains, suscite la polémique. La caricature est finalement retirée six heures plus tard, remplacée par une photo, accompagnée d'excuses de la part du parti.

Des parallèles hasardeux

Du côté de l'équipe du candidat d'"En Marche", on dénonce des pratiques qui tirent la campagne vers le bas. Donné favori des sondages, Emmanuel Macron est devenu une cible prioritaire pour ses adversaires, y compris au parti socialiste, où les soutiens de Benoît Hamon l'accusent d'être le marchepied du Front national, quitte à risquer des parallèles hasardeux. Une comparaison qui ne passe pas : le mouvement "En Marche" a demandé la mise à l'écart de

Vincent Peillon de la campagne socialiste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Caricature d'Emmanuel Macron : François Fillon dénonce un dessin "antisémite" et réclame des "sanctions" internes
Caricature d'Emmanuel Macron : les excuses du parti Les Républicains
"13h15 le dimanche". Le jour d’après !
Emmanuel Macron ciblé par les attaques
Lancer de lames de rasoir, suicide de Penelope annoncé à la télévision, nombre de manifestants… Quatre intox de François Fillon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages