Présidentielle: 200 élus demandent à Anne Hidalgo de se présenter à l'élection

·3 min de lecture
Conférence de presse d'Anne Hidalgo, le 1er mars 2021 à Paris - Jacques WITT © 2019 AFP
Conférence de presse d'Anne Hidalgo, le 1er mars 2021 à Paris - Jacques WITT © 2019 AFP

C'est un pas de plus sur le chemin de sa candidature à la présidentielle. Près de 200 maires, députés et élus appellent ce mercredi Anne Hidalgo à se présenter à la prochaine élection en avril 2022. Parmi eux: Martine Aubry, maire de Lille, Johanna Rolland, maire de Nantes, Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne ou encore Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Pour nous, Anne Hidalgo représentera dignement la France et possède toutes les qualités pour être la prochaine Présidente de la République Française. Nous l’appelons avec enthousiasme, conviction et promesse de soutien déterminé, à être candidate à l’élection présidentielle", écrivent les signataires de cette tribune.

"Incarner" un projet "social, écologique et républicain"

Critiquant "quatre années d'une présidence qui a divisé les France, et qui leur a manqué de respect", les 200 élus défendent "un projet qui rassemble (...) social, écologiste et républicain". Et selon ces élus, la maire socialiste de la capitale est la mieux placée pour "l'incarner". "Pour porter ce projet, la vision, l’expérience, la détermination, et le courage, sont essentiels", ajoutent-ils.

Les signataires de ce texte mettent notamment en avant le parcours d'Anne Hidalgo qui a grandi "dans les quartiers populaires de Lyon" avant de devenir inspectrice du travail "pour défendre les droits des salariés".

"Sa capacité à gérer les crises terroristes comme sanitaires, a partout été reconnue, en France comme à l’international où ses pairs l’ont portée à la Présidence des grandes villes du monde, tout comme sa détermination à porter et mener ses combats jusqu’au bout, notamment en obtenant le retour en France, bénéfique pour tous nos territoires, 100 ans après, des Jeux Olympiques et Paralympiques", vante ces élus.

Plusieurs déplacements en région

Pour l'heure, Anne Hidalgo n'a pas encore annoncé officiellement son souhait de se présenter à la prochaine élection présidentielle. Toutefois, elle a esquissé ces dernières semaines plusieurs pas en ce sens. Sur BFMTV, fin mars, elle a notamment laissé entendre avoir un rôle dans la présidentielle "qui est d'avoir une voix et une capacité à fédérer".

Depuis février, l'édile socialiste a également multiplié les déplacements en régions, dans une quinzaine de villes, rappelle l'AFP, de Nancy à Montpellier en passant par Quimper, Rennes ou l'Ardèche. Ce tour de France doit notamment permettre de lui donner une assise plus nationale, alors qu'elle peut souffrir d'un déficit de notoriété en dehors de l'Île-de-France.

Par ailleurs, celle qui veut "construire une force à partir de la vie de nos concitoyens, de leur quotidien et de leurs attentes", comme elle l'a dit mardi sur LCI, va également rassembler, le 12 juillet, à Villeurbanne, des élus et maires de gauche.

Les déplacements d'Anne Hidalgo vont se poursuivre durant l'été, des JO de Tokyo (en tant que maire de Paris où se tiendront les JO de 2024), au festival d'Avignon, en passant par les journées du PS à Blois, où les journées parlementaires du PS à Montpellier.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles