Présidentielle : 16 phrases totalement improbables qu'on n'imaginait pas entendre dans la bouche des candidats

Vincent Matalon

Marine Le Pen le reconnaît : elle "deale des boutures avec un copain". François Asselineau le confesse : il a "cru un instant [qu'il était] Madonna". Jacques Cheminade fait une sortie encore plus surréaliste : il a eu l'impression d'assister, durant cette campagne, "à une suite d'éjaculations précoces". Autant de phrases totalement improbables, entendues avant le premier tour de l'élection présidentielle, qui se tiendra dimanche 23 avril.

Si certains, à l'image de François Fillon ou Nathalie Arthaud, se sont distingués par la sobriété de leurs interventions médiatiques, la plupart des prétendants à l'Elysée ont en effet profité de leur temps de parole pour marquer les esprits avec des petites phrases plus ou moins inspirées. Le député Jean Lassalle a notamment été très prolixe en la matière. Découvrez ses improbables punchlines et celles des autres candidats dans notre vidéo.

Retrouvez cet article sur Francetv info

"13h15 le samedi". Une vie de soliste
Attentat déjoué : les deux suspects transférés à la DGSI
Attentat déjoué : les détails de l'enquête
La deux-chevaux, un mythe qui n'a pas pris une ride
Le gouvernement autorise l'abattage de deux loups supplémentaires

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages