Présidentielle : Éric Zemmour pourrait-il faire de l'ombre à Marine Le Pen ?

·1 min de lecture

Marine Le Pen a été réélue à la tête du Rassemblement national, dimanche, pour un quatrième mandat en vue de l'élection présidentielle. Mais reste-t-elle la "meilleure" candidate de l'extrême droite pour 2022 ? Invité d'Europe 1, dimanche, Jean-Yves Camus affirme qu'en dépit des déclin prédits au RN, dont dernièrement l'échec aux élections régionales, "un parti politique est une dynamique sociale, idéologique", explique-t-il, ajoutant que l'"on ne sait pas de quoi sera faite la présidentielle de 2022".

En effet, précise le spécialiste, s'il est assuré que Marine Le Pen portera les couleurs du RN, "on ne sait pas si Éric Zemmour sera candidat, et l'on n'a pas le candidat de la droite".

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

L'économique et le social, embryonnaires dans le discours de Zemmour

La candidature d'Éric Zemmour pourrait-elle alors changer la donne dans cette partie de l'échiquier politique ? "Si ça trouble la donne, je suis persuadé que ça troublera autant à droite que chez les partisans de Marine Le Pen", estime Jean-Yves Camus.

"Éric Zemmour parle principalement sur les sujets qui sont les sujets régaliens et identitaires, et c'est ce qui trouble le plus la frange la plus droitière des électeurs de LR", développe le politologue. "Par contre, Marine Le Pen conserve un avantage sur un point qui est quand même parmi les préoccupations majeures des électeurs : l'économique et le social où le discours d'Éric Zemmour, pour l'i...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles