Présidentielle : comment Éric Zemmour entend miser sur la proximité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français

Le candidat à l'élection présidentielle, Éric Zemmour, veut désormais se rapprocher des français. Alors pour ça, exit les grandes villes. Le polémiste était en déplacement samedi en Alsace pour une visite placée sous le signe de la proximité, dans de petits villages. Mais cette sortie n'en était pas moins très organisée et presque verrouillée par le candidat.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Multiplication des déplacements hors métropoles

C’était en effet le premier vrai contact avec les français pour Éric Zemmour. Après avoir réuni ses militants lors d’une visite - très cadrée par ses équipes - dans un vignoble du petit village d’Husseren-les-Châteaux, en banlieue de Colmar, il a déambulé au marché de Noël de Riquewihr, connu pour être l’un des plus beaux villages de France.

 

LIRE AUSSI - Présidentielle : comment Zemmour structure-t-il son parti «Reconquête» ?

Un candidat comme un autre donc, qui serre des mains, enchaîne les selfies… Et contrairement à son déplacement à Marseille il y a quelques semaines où il avait été fortement bousculé, cette fois, Eric Zemmour n'a rencontré aucune complication. Après avoir martelé le grand remplacement, il veut maintenant installer son idée de grand déclassement : économique, social, international… Et s’adresser aux classes populaires. Pour leur parler directement, il prévoit donc de multiplier les déplacements hors des métropoles, dans des villes plus petites, et des communes également plus fac...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles