Présidentielle: Éric Zemmour annonce la suspension de sa collaboration avec le Figaro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des affiches
Des affiches

Éric Zemmour accélère. Alors que le journaliste a fait sa rentrée politique le 28 août dernier tout en se gardant d'annoncer sa candidature, la situation semble se clarifier. Il vient d'annoncer sur Twitter ne "plus pouvoir assurer sa chronique de fin de semaine".

Éric Zemmour signait deux billets hebdomadaires dans le Figaro et le Figaro Magazine - interrompues depuis la fin du mois de juillet pour cause de congés.

Congé sans solde

Alexis Brézet, le directeur des rédactions du Figaro, indique à BFMTV qu'il s'agit d'un "congé sans solde" qui prend effet dans "un premier temps jusqu'à la fin de la campagne de promotion" de son livre La France n'a pas dit son dernier mot qui sort le 16 septembre.

L'annonce d'Éric Zemmour s'explique notamment par la pression en interne de la Société des rédacteurs du Figaro qui s'est plainte à plusieurs reprises d'un mélange des genres entre journalisme et propos politiques d'Éric Zemmour. Depuis l'été, il avait été décidé par la direction que ses chroniques porteraient désormais principalement sur l'international.

Si Éric Zemmour n'a toujours pas clarifié ses intentions, la direction du journal explique qu'à "l'issue de ce congé jusqu'à la fin octobre-novembre, on verra ce qu'il annonce."

"S'il n'est pas candidat, il reprendra ses chroniques" précise Alexis Brézet à BFMTV.

Promotion de son livre et meeting au programme

Le chroniqueur télé ajoute dans un second tweet "partir à la rencontre des Français pour leur présenter (son) nouveau livre."

Cette sortie littéraire, dont les bonnes feuilles pourraient paraître dans le Figaro magazine, devrait probablement être suivie d'un meeting deux jours plus tard.

Le dernier sondage IPSOS a crédité Eric Zemmour de 7% d'intentions de vote tandis qu'une tribune de sympathisants et militants LR l'appellent à rejoindre la probable primaire de la droite.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles