Présidentielle : à la peine dans les sondages, Anne Hidalgo annonce ses 500 signatures

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Anne Hidalgo
    Anne Hidalgo
    Femme politique française, maire de Paris

Dans une situation compliquée autant dans les sondages qu'auprès de poids lourds du Parti socialiste, Anne Hidalgo annonce avoir les 500 signatures de maires nécessaires pour la présidentielle 2022. Sa campagne est désormais certaine d'aller jusqu'à son terme, mais de nombreuses difficultés demeure pour l'édile parisienne.

Une bonne nouvelle en trompe-l'œil ? Anne Hidalgo vient d'achever une difficile semaine de rencontre dans plusieurs villes de province. Une tournée pour s'éloigner du "bocal de l'entre-soi parisien", à cinq mois de la présidentielle, qui a parfois pris la forme de salle vide aux trois quarts. Malgré tout, la maire de Paris est désormais assurée de voir sa campagne aller jusqu'à son terme, grâce aux sacro-saintes 500 signatures. Anne Hidalgo est la première candidate de gauche à les revendiquer.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

4% dans les sondages, un financement compliqué...

Pourtant, la magie ne prend pas autour de l'édile, bloquée à 4% dans les sondages. Et c'est loin d'être le seul élément qui joue en la défaveur de la candidate. Malgré la proposition d'Olivier Faure d'hypothéquer les biens immobiliers du Parti socialiste, aucune banque ne veut prêter de l'argent au parti, le financement de campagne pose donc souci.

>> LIRE AUSSI - Anne Hidalgo contre les armes nucléaires ? Une signature oubliée refait surface...

Côté soutien, la situation n'est guère meilleure : Anne Hidalgo est non seulement contestée dans sa propre équipe de campagne, mais également lâchée par plusieurs anciens poids lourds du PS, comme Ségolène Royal, qui plaide pour "l'union des gauches" en 2022. Un autre cadre conclut au micro d'Europe 1 : "Ce qui plombe Anne Hidalgo, c'est son bilan à Paris."  

... et un Yannick Jadot en embuscade

Sans oublier qu'un Yan...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo : "Ma responsabilité, c’est de me battre et de partir au combat" :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles