Présidentielle : à Lyon, les catholiques hésitent entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À Lyon ce dimanche, il semble que les catholiques soient un peu à l'image des Français… et des sondages : très partagés. Ni Emmanuel Macron, ni Marine Le Pen, ne se détache vraiment pour l'élection présidentielle et les deux noms reviennent à peu près à parts égales quand on évoque les intentions de vote pour le second tour dimanche prochain. Ce sera Emmanuel Macron pour Maude, 37 ans, avant tout par rejet de Marine Le Pen, trop éloignée des valeurs chrétiennes qui lui tiennent à cœur.

Emmanuel Macron semble être davantage "dans l'accueil du plus faible"

"Je pense que Marine Le Pen n'incarne pas la bienveillance vis-à-vis de son prochain, ni l'amour ni le pardon, tout ce que l'on peut espérer trouver dans la foi chrétienne. Emmanuel Macron semble moins diviser , être davantage dans l'accueil du plus faible. C'est la vision que j'en ai, c'est en tout cas ce que j'espère de lui. Car j'espère que c'est lui qui sera élu", assure-t-elle au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Présidentielle : Marine Le Pen change de ton sur la question du voile

Plus ouvert aux autres, c'est aussi l'argument de Valérie en faveur du président sortant : "Je pense qu'il y en a un qui représente moins le rejet que l'autre. Et donc, de fait, je voterai probablement Macron", explique-t-elle.

Marine Le Pen "plus attachée à la tradition"

Mais la candidate du Rassemblement national a aussi ses partisans. Elle représente les vraies valeurs chrétiennes pour Monique et Marie-Joseph. "Je la trouve plus att...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles