Présidentielle : à deux jours du second tour, la grande ruée vers les procurations

·1 min de lecture

À deux jours du second tour de l'élection présidentielle , il est encore temps de donner procuration à l'un de vos proches si vous ne pouvez pas vous rendre dans votre bureau de vote dimanche. Depuis quelques minutes, la file d'attente s'allonge sur le trottoir du commissariat du 15e arrondissement de Paris. Chacun attend, un petit papier à la main. Parmi eux, les vacanciers sont nombreux. Antoine est passé faire sa procuration juste avant de boucler sa valise. "Je pars en Corse, en vacances, dès demain et je ne pourrai pas voter en Île-de-France, donc je pense que c'était très important de le faire avant de partir", confesse-t-il.

S'abstenir ou donner procuration ?

Alizée, elle, prend l'avion ce soir pour Marseille et l'étape de la procuration, spécialement cette année, était très importante pour elle. "C'était indispensable", confie-t-elle. "Au premier tour, j'ai pu voter, j'étais sur Paris mais au deuxième tour comme je n'y suis pas, j'ai demandé à ma belle-mère d'aller voter pour moi parce qu'elle est sur place", explique-t-elle avant de poursuivre. "Je pense que ce second tour est particulièrement important".

>> LIRE AUSSIPrésidentielle : face à l'abstention, LREM et RN font la course aux procurations

Il y a bien les vacanciers, mais il y a aussi ceux qui hésitent. Diane est inscrite chez ses parents, dans une commune des Yvelines. Elle pensait s'abstenir pour le second tour mais a changé d'avis à la dernière minute. "J'ai longtemps hésité à ne pas aller voter ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles