La présidente du groupe EELV à Paris : "Il est nécessaire qu'Anne Hidalgo rectifie les choses publiquement"

·1 min de lecture

La température est une nouvelle fois vivement montée depuis quelques jours entre les élus socialistes et écologistes, alliés au sein de la majorité parisienne. A tel point qu'Anne Hidalgo et la présidente du groupe écologiste, Fatoumata Koné, se sont vues en tête-à-tête pendant près de deux heures lundi en fin d'après-midi. "Ça a été cordial et j'espère constructif", raconte cette dernière au JDD. Tout commence en fait le 17 novembre au Conseil de Paris. Un voeu en faveur de la dénomination d'un lieu dédié à Samuel Paty dans la capitale est proposé par le groupe Paris en commun (la vidéo est disponible ici à partir de la 53e minute). 

Un incident technique lors du scrutin

Juste avant l'ouverture du scrutin, Fatoumata Koné, qui a déjà pris la parole pour rendre hommage à Samuel Paty et dénoncer un acte "infâme" quelques minutes plus tôt, déclare : "Evidemment ce vœu fait consensus. (...) Mais je tiens à rappeler que nous regrettons le fait que le règlement ne soit pas respecté sur la question des dénominations", explique-t-elle, se basant sur une délibération datant du 9 décembre 1938 qui "précise qu'il n'est pas autorisé de dénominer une voie au nom d'une personne qui est décédée depuis moins de 5 ans". Ce à quoi la maire Anne Hidalgo répond : "Je regrette votre position, qu'un événement aussi majeur que la décapitation d'un professeur dans le cadre d'un attentat terroriste islamiste ne nous permette pas de nous retrouver. Mais chacun prend ses responsabilités." 

Sauf que dan...


Lire la suite sur LeJDD