Le président urkainien Volodymyr Zelensky cite "Le Dictateur" et "Apocalypse now" dans son discours surprise à Cannes (VIDEO)

Le Festival de Cannes s'est ouvert ce 17 mai alors qu'une guerre continue de faire rage, à l'est de l'Europe. Et si l'heure était assurément aux paillettes, pour Virginie Efira, la maîtresse de cérémonie, elle n'a pas oublié d'en parler dans son discours d'introduction.

Citant l'oeuvre du Russe, Mikhaïl Kalatozov, "Quand passe les cigognes", primé à Cannes en 1958, qui dénonce "les injustices et les atrocités de la guerre", l'actrice a déclaré : "Le cinéma ne change pas le monde mais s'il pouvait seulement lui servir d'exemple". Elle a ensuite accueilli en duplex depuis Kiev le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

À lire également

Guerre en Ukraine : Sean Penn prêt prendre les armes contre la Russie

Devenu chef de guerre depuis février dernier, il a appelé ses anciens confrères du cinéma à se saisir du thème de la guerre, à l'instar de Sean Penn, qu'il a reçu aux débuts des bombardements russes... "Il nous faut un nouveau Chaplin qui prouvera que le cinéma n'est pas muet, a demandé le président. Et d'ajouter : "

La haine finira par disparaître, les dictateurs mourront. Nous allons continuer de nous battre, nous n'avons pas d'autre choix (...) Je suis persuadé que le... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles