Le président ukrainien en visite en Turquie sur fond de tensions dans le Donbass

·2 min de lecture

Volodymyr Zelensky doit rencontrer son homologue Recep Tayyip Erdogan ce 10 avril. Parmi les sujets à l’ordre du jour : la coopération militaro-industrielle. Cette visite a lieu sur fond de regain de tensions dans la guerre du Donbass, la Russie et l’Ukraine s’accusant mutuellement de faire monter la pression. Dans ce contexte, les discussions entre les présidents turc et ukrainien seront observées de près par Moscou.

Les relations entre Kiev et Ankara se portent bien. Depuis le début de son mandat, il y a moins de deux ans, c’est le troisième déplacement en Turquie pour Volodymyr Zelensky. Sur plusieurs sujets, les deux dirigeants sont sur la même ligne : Ankara refuse, en particulier, de reconnaître l’annexion de la Crimée et soutient l'intégrité territoriale de l'Ukraine, sans toutefois s’aligner sur les sanctions imposées à la Russie. La Turquie contribue, par ailleurs, à équiper l’armée ukrainienne.

► À lire aussi : Conflit en Ukraine: la Russie déploie sa flotte aux abords de la Crimée

En 2019, elle lui a vendu trois stations de contrôle au sol et six drones Bayraktar, du type de ceux qui ont joué un rôle décisif dans la victoire de l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh en fin d’année dernière. Kiev cherche à en acquérir 48 supplémentaires, tout en se disant intéressé par une production conjointe. Les entreprises turques et ukrainiennes travaillent sur plusieurs projets de défense communs. Des discussions sont en cours autour d’une production de corvettes turques au chantier de Mikolaiv dans le sud de l’Ukraine.

À l’occasion de sa précédente visite en Turquie, en octobre, Volodymyr Zelensky avait souligné que cette coopération avec un membre de l’Otan était importante pour son pays qui cherche à se rapprocher de l'Alliance atlantique.

► À écouter aussi : Russie/Ukraine: la crainte d’une nouvelle guerre