Le président turc affirme qu'«environ 1000 membres du Hamas» sont soignés chez lui

Près de 1 000 membres du Hamas seraient actuellement soignés dans des hôpitaux turcs. C'est ce qu'a affirmé ce lundi 13 mai Recep Tayyip Erdogan, au cours d'une conférence de presse avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, qu'il recevait dans le cadre du réchauffement diplomatique entre les deux pays. De quoi rappeler les liens étroits entre Ankara et le Hamas, alors que le président qualifie Israël d'État « terroriste ».

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Recep Tayyip Erdogan a paru piqué au vif, lorsque Kyriakos Mitsotakis a rappelé que la Grèce, contrairement à la Turquie, considérait le Hamas comme un groupe terroriste, pendant leur conférence de presse.

Le chef de l'État turc a non seulement réagi en qualifiant le Hamas d'organisation « de résistance », comme il l'avait déjà fait des dizaines de fois, mais il a aussi affirmé de façon inédite que des membres du Hamas étaient soignés dans son pays.

Environ 1 000 membres du Hamas sont actuellement soignés dans les hôpitaux de mon pays. Je ne suis pas d'accord avec votre position, je ne peux pas être d'accord quand tant de membres du Hamas sont tués. L'Occident entier les attaque avec toutes sortes d'armes et de munitions.


Lire la suite sur RFI