"Le président sera raisonnable": Mélenchon se voit toujours Premier ministre à l'issue des législatives

Jean-Luc Mélenchon, en meeting à Paris, le 1er juin 2022 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Jean-Luc Mélenchon, en meeting à Paris, le 1er juin 2022 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Certes, il faudrait au préalable une victoire de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) aux législatives pour que le problème se pose, mais l'équation est déjà posée. Depuis le début de la campagne, Jean-Luc Mélenchon se propose aux Français - sans pour autant concourir directement au scrutin - comme Premier ministre d'un gouvernement de cohabitation, une éventualité toutefois écartée vendredi dernier par Emmanuel Macron dans un entretien à la presse régionale dans lequel il affirme qu'"aucun parti" ne pourrait lui "imposer" un nom pour Matignon.

Interrogé ce mardi matin sur France Inter, Jean-Luc Mélenchon lui a répondu, pariant que le président de la République se montrerait "raisonnable" et nommerait "celui qui a gagné".

Jean-Luc Mélenchon dénonce le risque d'une "crise politique"

Imaginant une victoire de la Nupes aux législatives, Jean-Luc Mélenchon a d'abord concédé que "formellement rien n'oblige" Emmanuel Macron dans le choix du chef de son gouvernement. Il a toutefois ajouté: "Mais la vérité politique est de nommer le leader de la formation qui a remporté les élections".

Et si une autre figure de la Nupes venait à être promue à Matignon malgré tout? "On ne votera pas la confiance et on recommencera", a rétorqué l'insoumis, qui a décrit une telle situation comme "'absurde".

"À quoi bon créer une crise politique? Donc je pense qu'Emmanuel Macron sera raisonnable, comme je le suis, et nommera celui qui a gagné. Et après il faudra cohabiter en tenant compte de la Constitution et des précédents".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles