Le président rwandais reçu par le pape François

Le président rwandais Paul Kagame a rencontré lundi pour la première fois le pape François lors d'une audience au Vatican, dans un contexte de relations tendues entre Kigali et l'Eglise catholique.

En novembre, le gouvernement rwandais avait estimé que le Vatican devait demander pardon pour le rôle de certains représentants de l'Eglise dans le génocide qui a fait 800.000 morts en 1994 selon l'ONU, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Près de la moitié de la population catholique

L'entrevue entre le pape et le président rwandais, accompagné de son épouse, a duré une vingtaine de minutes, dans une atmosphère décrite comme "cordiale" par des journalistes tenus à distance des discussions. Le souverain pontife a offert à Paul Kagame une médaille représentant "un désert devenu jardin", allusion au pays en reconstruction après le génocide. Le président a apporté au pape un bâton traditionnel africain "pour convoquer les gens".

Environ la moitié des Rwandais sont aujourd'hui catholiques, alors que beaucoup se sont tournés depuis la fin du génocide vers les Eglises pentecôtistes dites "de réveil".

Le pape François reçoit le président rwandais Paul Kagame, le 20 mars 2017 au Vatican, à Rome

L'Eglise catholique a été à plusieurs reprises mise en cause pour sa proximité avec le régime hutu extrémiste de l'époque et pour l'implication de prêtres et de religieux dans les massacres.

Entre avril et juillet 1994, de nombreuses églises furent le théâtre de tueries de masse,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages