"Quand notre président reconnaîtra sa défaite, on acceptera, mais pas avant" : en Géorgie, les militants de Donald Trump ne s'avouent pas vaincus

franceinfo, Gaële Joly
·1 min de lecture

"Nous allons gagner cette course". Joe Biden a appelé à la patience alors que le décompte des voix se poursuit dans plusieurs États. En Géorgie, le candidat démocrate à la présidentielle américaine devance Donald Trump de 4 000 voix, l'écart est si serré que le gouvernement local a dû demander de recompter les bulletins. Mais les partisans trumpistes ont l'impression de se faire voler la victoire.

>>> Election américaine : Joe Biden creuse l'écart en Pennsylvanie face à Donald Trump et se rapproche de la victoire

"On est des purs rouges", revendique Jason, enroulé dans un drapeau américain, devant le centre de décompte d'Atlanta. En face de la rue, les démocrates sourient, narguent presque, les manifestants avec leur espoir de victoire. De quoi rendre furieux ce fervent trumpiste : "Hors de question que Biden l'emporte. C'est une élection truquée, affirme Jason. Il y a des bulletins de vote tombés dans des poubelles. Quand notre président reconnaîtra sa défaite, on acceptera, mais pas avant."

Je crois qu'il va falloir attendre longtemps avant de connaître le nom du nouveau président

Jason

à franceinfo


Aidés par leur chef de file, les partisans du président dénoncent des irrégularités. Pourtant en Géorgie, même le sherif a démenti ces allégations dans une prise de parole (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi