Le président de la région Grand Est aspergé de farine lors d'un rassemblement pour les langues régionales

·1 min de lecture

Le président de la région Grand Est, Jean Rottner, candidat LR à sa réélection, a été aspergé de farine samedi à Colmar, alors qu'il quittait un rassemblement de défense des langues régionales. C'est au moment où Jean Rottner, ancien maire de Mulhouse, allait quitter le rassemblement organisé devant les locaux de l'association "Eltern Alsace" qu'il a reçu une importante quantité de farine sur la tête de la part d'une personne non identifiée. Des cris de "traître" et de "félon" ont été entendus.

"Se faire enfariner à cette occasion par un autonomiste est une forme de reconnaissance. Je suis très sensible à cet hommage à la pâtisserie alsacienne", a ensuite écrit avec ironie sur Twitter Jean Rottner.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Auparavant défenseur du maintien de l'Alsace comme région, celui-ci se voit régulièrement rappeler d'être devenu la figure de proue de la grande région regroupant Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, encore souvent mal acceptée en Alsace malgré sa renaissance institutionnelle sous les traits de la nouvelle Collectivité européenne d'Alsace (CEA).

>> LIRE AUSSI"Le français doit être présent tous les jours", selon Blanquer

Plusieurs manifestations pour soutenir l'"enseignement immer...


Lire la suite sur Europe1