Le président polonais estime "hautement probable" que le missile provienne de la défense ukrainienne

La police polonaise le 16 novembre 2022 enquêtant sur les lieux où s'est écrasé un missile ayant fait deux morts.  - WOJTEK RADWANSKI / AFP
La police polonaise le 16 novembre 2022 enquêtant sur les lieux où s'est écrasé un missile ayant fait deux morts. - WOJTEK RADWANSKI / AFP

Le président polonais juge "hautement probable" que le missile qui a frappé son pays et tué deux personnes, dans un village frontalier avec l'Ukraine provienne de la défense ukrainienne.

"Rien n'indique qu'il s'agissait d'une attaque intentionnelle contre la Pologne", a affirmé Andrej Duda à la presse.

"Il y a une forte probabilité qu'il s'agisse d'un missile qui a simplement été utilisé par la défense antimissile ukrainienne", a-t-il poursuivi. C'est "probablement un accident malheureux, hélas".

Ces déclarations vont dans le sens des doutes, notamment relayés par la Belgique et l'agence de presse américaine Associated Press, au sujet des propos du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a directement accusé la Russie de violer l'intégrité d'un autre pays, après avoir envahi l'Ukraine.

>> Plus d'infos à venir sur BFMTV.com

Article original publié sur BFMTV.com