Publicité

En Azerbaïdjan, le président Ilham Aliev réélu sans surprise pour un cinquième mandat

Au pouvoir depuis 2003, le président de l'Azerbaïdjan Ilham Aliev a été réélu mercredi avec plus de 90 % des voix, selon les résultats quasi-complets. Les partis d'opposition, laminés par des années de répression, ont boycotté ce scrutin qualifié de "farce".

L'autoritaire président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliev, au pouvoir depuis deux décennies et auréolé de son succès militaire au Haut-Karabakh, a été réélu mercredi 7 février sans surprise pour un cinquième mandat, avec plus de 90 % des suffrages selon les résultats officiels.

Ilham Aliev, 62 ans, qui a hérité du pouvoir au décès de son père en 2003, a recueilli 92 % des suffrages à l'issue du scrutin où l'opposition était absente, d'après les résultats portant sur la quasi-totalité des bureaux de vote.

"Le peuple azerbaïdjanais a élu Ilham Aliev président du pays", a déclaré le chef de la Commission électorale centrale Mazakhir Panakhov lors d'une conférence de presse. La participation s'est établie à 67,7 %, a-t-il ajouté. Des milliers de partisans du président ont célébré la victoire mercredi soir dans les rues de Bakou, la capitale.

À lire aussiAzerbaïdjan, The Baku Connection

Les véritables partis d'opposition, laminés par des années de répression, boycottaient ce scrutin qualifié de "farce", comme lors de la précédente présidentielle de 2018.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Torture en Azerbaïdjan : quand l’Europe regarde ailleurs
Présidentielle en Azerbaïdjan : "Il n’y a aucune incertitude sur l’issue du scrutin"
Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian propose un pacte de non-agression à l'Azerbaïdjan