Le président de l’UEFA dézingue la Super League : "Ces milliardaires et oligarques piétinent toutes les valeurs du football"

Aleksander Ceferin ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mardi 10 mai, l’UEFA a officialisé sa réforme de la Ligue des champions à compter de la saison 2024-2025. Désormais, la compétition débutera par un mini-championnat comportant 8 journées, auquel 36 équipes prendront part. Cela remplacera ainsi le format actuel où 32 équipes sont réparties en 6 poules distinctes avant la phase à élimination directe.

Cette réforme intervient dans un contexte tendu, puisque depuis 2021, plusieurs grands clubs européens, le Real Madrid et la Juventus de Turin en tête, cherchent à créer une compétition parallèle à la Ligue des champions : la Super League. Un projet loin de faire l’unanimité, que l’UEFA ne cesse de dénoncer depuis des mois. En effet, à travers la Super League, les équipes les plus riches d'Europe souhaitent notamment mettre en place une ligue fermée qui permettrait aux formations concernées de participer chaque année à la compétition, afin de s'assurer, entre autres, des énormes retombées économiques.

À lire également

L'UEFA révèle le nom de la star qui se produira avant la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid

Ce mercredi 11 mai, Aleksander Ceferin a te... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles