Le président iranien veut une enquête sur l'existence de la Shoah

Le président élu de l'Iran, Ebrahim Raïssi, s'exprime lors de sa première conférence de presse à Téhéran, le 21 juin 2021 - ATTA KENARE © 2019 AFP

Dans une interview accordée à l'émission américaine 60 minutes, Ebrahim Raïssi a mis en doute la réalité de la Shoah et a qualifié Israël de "faux régime".

Selon lui, il y a "certains signes" qui prouvent l'existence de la Shoah. Invité de l'émission américaine 60 minutes pour sa première interview à un média occidental, le président iranien Ebrahim Raïssi a remis en question la réalité de l'Holocauste.

Lorsque la journaliste américaine Lesley Stahl lui demande si selon lui, six millions de Juifs ont bel et bien été exterminés, sa réponse semble assez vague :

"Les événements historiques doivent être examinés par des Historiens. ll y a certains signes que cela s'est produit. Si c'est le cas, ils devraient permettre que cela soit étudié et recherché", estime-t-il.

Israël, un "faux régime"

Il lui est ensuite demandé s'il soutient le droit d'Israël à exister en tant qu'Etat, ce à quoi le dirigeant iranien répond : "Le peuple de Palestine, qui a été forcé de quitter ses maisons et sa patrie, c'est cela la réalité". Il assure également que les Etats-Unis soutiennent "ce faux régime" dans le but de "s'enraciner et s'établir dans la région."

Cet entretien a également été l'occasion d'évoquer les négociations sur le nucléaire iranien, Ebrahim Raïssi considérant comme "tyranniques" les sanctions américaines : "C'est une tyrannie contre le peuple iranien. Il est important pour nous que les sanctions soient levées", estime-t-il.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'Iran dément "catégoriquement" tout lien avec l'assaillant de Salman Rushdie