Le président français Emmanuel Macron en visite d'État à Washington

AFP - LUDOVIC MARIN

Le président français Emmanuel Macron arrive ce 29 novembre au soir à Washington et entame, mercredi matin, une visite d’État de deux jours qu'il poursuivra, vendredi, par un déplacement à La Nouvelle-Orléans. C’est la deuxième visite d’État aux États-Unis pour le président français qui avait déjà été invité par Donald Trump en avril 2018. Un « honneur » qui réjouit l’Élysée et dont Emmanuel Macron veut profiter pour renforcer le partenariat entre la France et les États-Unis.

Avec notre envoyée spéciale à Washington, Valérie Gas

C’est la première visite d’État de la présidence Biden et c’est Emmanuel Macron qui en bénéficie. À l’Élysée, on ne se prive pas de le rappeler pour montrer l’importance de l’événement, d’autant qu’Emmanuel Macron est aussi le premier président français à avoir été invité deux fois par Washington en visite d’État, le plus haut niveau protocolaire, une marque de reconnaissance « rare et appréciée », selon l’entourage du président de la République qui vante la relation « très spéciale » entre la France et les États-Unis. Une relation qui avait pourtant connu un coup de froid quand l’Australie avait rompu un contrat important avec la France pour la livraison de sous-marins au profit de Washington.

Nouveau « partenariat transatlantique »

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts, et Emmanuel Macron aborde cette visite avec l’ambition de consolider un nouveau « partenariat transatlantique » qui tire les conséquences de la guerre en Ukraine et assure à l’Europe une place dans la compétition mondiale, notamment avec la Chine.

L'enjeu de la proximité


Lire la suite sur RFI