Le président du Conseil français du culte musulman "ne souhaite pas" que les caricatures de Mahomet soient montrées dans les écoles

franceinfo
·1 min de lecture

"Je ne souhaite pas" que les caricatures de Mahomet soient montrées à nouveau dans les écoles, a déclaré Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman, mardi 27 octobre sur franceinfo. Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau appelé lundi au boycott des produits français, prenant la tête de la colère grandissante dans le monde musulman contre le président français qui a défendu la liberté de caricaturer le prophète Mahomet, Mohammed Moussaoui a critiqué une "volonté délibéré d'offenser les sentiments des musulmans".

franceinfo : Vous avez rencontré Emmanuel Macron lundi. Les Français musulmans ont-ils besoin d'être rassurés en ce moment ?

Mohammed Moussaoui : Oui. La rencontre d'hier est le prolongement du discours du président de la République aux Mureaux. Il est question de restructurer l'organisation de l'islam de France, d'étudier les possibilités de formation des cadres religieux et le financement. Bien sûr l'actualité nous a amené à en discuter avec le président de la République qui a exprimé l'inquiétude de la communauté musulmane.

Le président turc attaque depuis plusieurs jours la France après la republication des caricatures. Emmanuel Macron a-t-il eu raison de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi