Le président du conseil des experts Covid-19 en Israël : "Nous avons beaucoup investi dans la logistique"

·1 min de lecture

Ce n'est pas un hasard total si le chef du conseil scientifique sur la pandémie de Covid-19 que le Premier ministre Benyamin Netanyahou a installé auprès de lui soit à la fois un spécialiste des maladies infectieuses et un expert des questions de logistique et des technologies de communication. Après avoir beaucoup travaillé sur les ­épidémies au sein de l'armée israélienne, ce ­diplômé en ­médecine de ­l'université Ben Gourion est aujourd'hui, à 45 ans, le chef du département innovation de la ­Clalit, l'une des quatre plus grandes organisations de soins de santé publique en ­Israël. Ce qui lui vaut d'être consulté régulièrement par l'Organisation mondiale de la santé.

Pourquoi les pays qui ont ­démarré leur campagne vaccinale regardent-ils Israël avec un brin de jalousie?
Parce que nous avons été capables de vacciner plus d'un million et demi de personnes en moins de deux semaines et demie et que les deux tiers de la population âgée de plus de 60 ans ont d'ores et déjà reçu leur première dose de vaccin. Nous avons réussi tout cela en maintenant la chaîne de froid intacte afin de préserver au mieux le nombre de doses. À ce stade, seulement 0,1% des doses a été gâché puis détruit.

Lire aussi - Covid-19 : comment Israël est devenu le numéro un mondial de la vaccination

Comment expliquer votre rapidité et votre efficacité?
D'abord, et nous n'y sommes pour rien, parce que nous sommes un petit pays faiblement peuplé et que nous avons pu commander nos doses avec plus de souplesse q...


Lire la suite sur LeJDD