Le président bélarusse, qui recommandait la vodka contre le Covid, a été contaminé

·2 min de lecture

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko, qui avait qualifié la pandémie de coronavirus de «psychose», a été contaminé mais était asymptomatique.

Une annonce au détour d'une réunion. Mardi, le président bélarusse Alexandre Loukachenko a révélé avoir été contaminé par le coronavirus. «J'ai eu le coronavirus sans le savoir car je n'ai eu aucun symptôme», a-t-il assuré mardi lors d'une rencontre avec les responsables des agences de sécurité nationale, selon l'agence officielle Belta. «Vous rencontrez un homme qui a réussi à survivre au coronavirus mais qui a continué à travailler. C'est la conclusion à laquelle sont parvenus les médecins hier. J'étais un cas asymptomatique», a-t-il poursuivi. «Comme je l'ai déjà dit, 97% des Bélarusses qui ont contracté le virus s'en remettent sans symptômes. Dieu merci, j'étais un des asymptomatiques», a-t-il répété, sans préciser l'origine de ces chiffres. Selon les données de l'université américaine Johns Hopkins, plus de 67 000 contaminations ont été recensées dans le pays, pour 543 décès.

En mars dernier, Alexandre Loukachenko avait qualifié la pandémie de «psychose», donnant quelques pistes à ses concitoyens pour éviter d'être contaminés. «Je ne bois pas, mais ces derniers temps j'ai dit que les gens devraient non seulement se laver les mains à la vodka, mais aussi empoisonner le virus avec. Vous devriez boire l'équivalent de 40 ou 50 millilitres d'alcool rectifié par jour. Mais pas au travail.» Autre conseil présidentiel étonnant : «Allez au sauna. Deux ou trois fois par semaines, cela vous fera du bien. Quand vous sortez du sauna, lavez-vous les mains, mais aussi l'intérieur avec 100 grammes de vodka.» Il avait poursuivi ses activités, jouant notamment au hockey sur glace : «M'arrêter ? Mais pourquoi ? C'est possible, mais pourquoi ? Je ne comprends pas. Il n'y a pas de virus ici. En avez-vous vu voler ? Je ne les vois(...)


Lire la suite sur Paris Match