Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev visite en triomphateur le Haut-Karabakh

·1 min de lecture

Un peu plus d'une semaine après le « cessez-le-feu total » entre l'Azerbaidjan et les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a visité le 16 novembre, en grand pompe, les territoires reconquis par son armée. Le chef de l’État azerbaidjanais s'est rendu en compagnie de son épouse dans l'un des districts emblématiques repris aux forces arméniennes.

Sur les images diffusées par la présidence, Ilham Aliev arbore un grand sourire. En tenue militaire, il tient la main de son épouse et pose pour les caméras, puis il embrasse le drapeau de l'Azerbaïdjan hissé au fronton d'un bâtiment reconquis dans le Haut-Karabakh, il se rafraîchit le visage en plongeant ses mains dans l'eau d'une rivière.

On le voit même au volant d'une véhicule blindé, puis d'une voiture, filmé par sa femme, alors qu'il parcourt la région de Fizouli, l'une des villes symboliques du conflit, occupée par les séparatistes depuis 1993.

« Il n'y aura pas de statut d'autonomie pour le Karabakh, déclare Ilham Aliev dans cette vidéo, l'Azerbaïdjan est un pays uni ». Les Arméniens « ont tout détruit ici » pour que « les Azerbaïdjanais ne reviennent jamais ici », mais « nous sommes de retour sur nos terres natales ».

À lire aussi : Haut-Karabakh: Berdzor, épargné par les tirs mais pas par la guerre