Présidence LR: Pradié se félicite de son score et ne donne pas de consignes de vote pour l'instant

Aurélien Pradié, candidat à la présidence des Républicains, lors d'un grand oral au siège du parti, le 26 novembre 2022 à Paris - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP
Aurélien Pradié, candidat à la présidence des Républicains, lors d'un grand oral au siège du parti, le 26 novembre 2022 à Paris - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP

Il était l'outsider de ce scrutin. Aurélien Pradié (22,29%) n'a pas réussi à inverser la tendance et termine en troisième position à l'issue du premier tour du congrès de LR, derrière Bruno Retailleau (34,45%) et Éric Ciotti (42,73%). Pour autant, le député du Lot s'est félicité d'un "score qui en surprend plus d'un".

"La vérité c'est que près d'un quart des adhérents nous ont fait confiance. La verité, c’est que des trois candidats, j’étais sûrement celui qui avait le moins de réseau, le moins de soutiens et puis aussi le moins d’historique politique", a souligné l'homme de 36 ans. Ce score le place en faiseur de roi en vue du second tour. Sans surprise, ses deux concurrents ont salué sa campagne. Aurélien Pradié s'en est amusé, s'adressant ainsi à Bruno Retailleau et Éric Ciotti:

"Je veux les remercier pour toute l’attention qu'ils me portent depuis quelques instants, les remercier les mots d’encouragement, de soutien, presque d'amour qu’ils expriment depuis quelques heures à mon égard. Que l'un et l'autre sache que j'y suis extrêmement sensible".

"Je vais prendre la soirée"

Celui qui se veut le chantre d'une "droite sociale" a ensuite jugé que lui et les siens avaient gagné "la bataille des idées" car ce qu'ils avaient "pu dire il y a quelques semaines ou quelques mois" était regardé "parfois avec un peu d'intérêt, souvent avec un peu de condescendance".

Aurélien Pradié s'est dit animé par une "obsession": "celle de tout faire pour que notre famille politique dans une semaine soit absolument rassemblée". "Je ne suis pas un homme à marchander" mais "je veux que mes combats soient entendus", a insisté l'élu. Pour l'instant, Aurélien Pradié n'a donné aucune consigne de vote.

"Je vais prendre la soirée pour discuter avec les amis", a-t-il avancé, indiquant au passage qu'il prendrait la parole "dans les jours qui viennent".

Article original publié sur BFMTV.com