Présidence LR : le candidat Aurélien Pradié estime être « le seul à pouvoir tourner la page Sarkozy »

© Alain ROBERT/SIPA

Le député du Lot, Aurélien Pradié n’a pas dit son dernier mot avant le congrès de décembre des LR devant désigner le futur président du parti. Invité ce dimanche de l’émission Questions politiques de France Inter, il n’a pas hésité à souligner la singularité de sa candidature. Il en est convaincu, il est « le seul à pouvoir tourner la page Sarkozy ». « Nous devons et nous devrons tourner la page de Nicolas Sarkozy » affirme-t-il avec aplomb. L’ancien chef d’État, ancien pilier incontestable de la droite, est désormais une cible des trois candidats . Ils lui reprochent notamment de ne pas avoir soutenu Valérie Pécresse pendant la dernière campagne présidentielle mais aussi de prôner une alliance avec Emmanuel Macron.

Tourner la page avec le passé

« Je pense que désormais il faut tourner cette page, il appartient à notre histoire, à notre passé, j'ai été fier du président de la République qu'il a été (...) mais désormais, c'est le passé », a déclaré le député du Lot. Pour renouveler le parti, il serait donc nécessaire, selon lui, de couper tout lien avec l’ancien chef d’État. Pour lui, ses concurrents n'en sont pas capables. De ce fait, il se place comme étant le seul à pouvoir tourner la page. « Des trois candidats à la présidence des Républicains, je suis le seul à pouvoir tourner cette page parce que je n'ai pas été un obligé de Nicolas Sarkozy, je n'ai pas de fil à la patte avec lui qui m'empêcherait de lui dire exactement ce que je pense, et parce que je n'ai jamais été...


Lire la suite sur LeJDD