Présidence de LR : Aurélien Pradié veut éviter une nouvelle « guerre des chefs »

© (ISA HARSIN/SIPA)

Éviter qu’une « guerre des chefs » ne s’installe entre Éric Ciotti et Bruno Retailleau pour la présidence des Républicains. C’est l’objectif que s’est fixé le secrétaire général de LR dans une allusion claire aux précédentes élections à droite, qui ont parfois donné lieu à des batailles féroces. Aurélien Pradié a confirmé sur Franceinfo qu’il ferait connaître sa propre décision dans les jours qui viennent, après la rentrée des Jeunes Républicains qui doit avoir lieu ce week-end à Angers. «Ce n'est pas une guerre des chefs qui doit s'installer, ce doit être un moment de refondation totale» pour la droite, juge-t-il. « Il faut absolument tout changer: le nom, le lieu (siège de LR), le message politique que nous adressons aux Français », estime l'élu de 36 ans, connu pour son franc-parler.

Aurélien Pradié n’a pas hésité à critiquer les autres prétendants à la présidence du parti, qui aura lieu le 3 décembre prochain : « Il ne faut avoir aucun fil à la patte, pour tourner la page du sarkozysme et de nos échecs », a-t-il affirmé avant d’ajouter que « le président des Républicains doit être libre » et qu’il n'est « pas là pour chauffer la place de qui que ce soit » en vue de la présidentielle de 2027. Concernant son éventuelle candidature, le député du Lot a pris « l'été pour mûrir (s)a décision » et en tant que secrétaire général du parti, il pense être « probablement celui qui mesure le plus l'ampleur de la tâche ».

Le Conseil national de la refondation ? Un « bidule »

Aurélien...


Lire la suite sur LeJDD