Présidence LR : à trois jours de l'élection, Wauquiez s'affiche avec Fillon

Mourgue, Marion
/ Droits réservés

LE SCAN POLITIQUE - Ce jeudi, le favori à la présidence des Républicains a rencontré en tête-à-tête l'ex-candidat à la présidentielle à Paris dans un café du VIIe arrondissement très fréquenté des politiques.

La rencontre s'est déroulée à L'Esplanade, un restaurant des Invalides très couru des politiques. La semaine dernière, Laurent Wauquiez avait sollicité ce rendez-vous auprès de François Fillon «pour éviter que certain(e)s se prétendent indûment héritière du fillonisme», confie l'entourage de Laurent Wauquiez au Figaro. Un petit message adressé notamment à Florence Portelli, ex-porte-parole de François Fillon pendant la campagne.

Et si l'ex-candidat à la présidentielle avait confié au Figaro mi-novembre avoir «décidé de tourner la page de la politique» et passé le témoin à Bruno Retailleau pour la présidence de Force Républicaine, il sait aussi que sa présence sera politiquement interprétée comme un soutien au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

«Merci cher @François Fillon d'avoir pris le temps d'un échange amical à trois jours de l'élection à la présidence de notre famille politique. Je n'oublie pas le courage qui a été le tien quand tu as refusé d'édulcorer ton projet de droite pendant la présidentielle», a tweeté dans la foulée Laurent Wauquiez.

Un soutien réciproque qui ne manquera pas de faire hurler un peu plus les élus LR partis à Agir ou encore membres des Républicains mais qui s'étaient interrogés publiquement sur le programme de François Fillon, ne prenant pas suffisamment en compte selon eux les classes populaires et moyennes.

Ce rendez-vous Wauquiez-Fillon tombe trois jours avant le vote pour le premier tour de l'élection et juste avant sa rencontre à Lyon vendredi avec Nicolas Sarkozy. Une fin de semaine très politique donc - après le soutien personnel d'Alain Juppé à Maël de Calan - qui marque la volonté affichée de Laurent Wauquiez d'essayer de se placer comme la «boussole» de (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Laurent Wauquiez: et s'il y arrivait? 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages