Présidences de groupes à l'Assemblée, soldes… Les 7 infos dont vous allez entendre parler demain

© AFP

1. Présidents de groupe, la bataille commence

Il ou elle sera la voix et le visage de ses collègues. Le poste de président est le premier à pourvoir après la constitution de la nouvelle Assemblée. La course est lancée pour chaque groupe comprenant au moins quinze députés. Elle devrait démarrer ce soir avec la reconduction de Mathilde Panot à la tête du groupe La France insoumise. Demain matin, elle se poursuivra avec l’élection du chef de file des Républicains (LR). Après le départ de Damien Abad chez Renaissance, ces derniers doivent se trouver un nouveau représentant. Et la bataille fait rage entre la jeune garde emmenée par Julien Dive, proche de Xavier Bertrand, et les aînés portés par Olivier Marleix.

Plus compliqué encore du côté de la majorité présidentielle, après la défaite de Christophe Castaner, qui pilotait le groupe la République en marche. Des noms circulent tels ceux d’Aurore Bergé et de Jean-René Cazeneuve, bras droits de Castaner. Chez Horizons, fin du suspense également demain. Le courant d’Édouard Philippe pourrait se choisir Laurent Marcangeli ou Agnès Firmin-Le Bodo. Dans l’après-midi est aussi attendu le nom du candidat de la majorité présidentielle pour la présidence de l’Assemblée.
Retrouvez nos papiers décryptages sur les législatives :
 Macron doit trouver 44 députés pour obtenir une majorité absolue à l’Assemblée : vers qui peut-il se tourner ?
 Élisabeth Borne a remis sa démission à Emmanuel Macron, qui l’a refusée

2. L’avortement devant le parle...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles