Préservation de l'environnement dans la Constitution: l'Assemblée nationale donne un large aval

R.V.
·1 min de lecture

Les députés ont décidé ce mardi d'inscrire à l'article premier de la Loi fondamentale de la Constitution de la Ve République la nécessité pour la France de garantir "la préservation de l'environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique". Aux sénateurs, à présent, de viser cette modification.

L'Assemblée nationale a largement validé mardi l'inscription du climat dans la Constitution, avant que le Sénat à majorité de droite ne s'empare du sujet sur lequel Emmanuel Macron veut un référendum.

Les députés ont approuvé en première lecture ce projet de révision constitutionnelle par 391 voix contre 47, et 115 abstentions. Suivant les préconisations de la Convention citoyenne sur le climat, il s'agit de graver à l'article 1er de la Loi fondamentale que la France "garantit la préservation de l'environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :