La présence du Covid-19 augmente dans le Sud et diminue dans l'Est

En France, 150 stations de traitement des eaux usées ont intégré le réseau de surveillance de la propagation du Covid-19, Aubépine. Les derniers résultats d’analyse offrent une nouvelle cartographie nationale avec une augmentation de la circulation du coronavirus à Marseille (Bouches-du-Rhône) et Toulouse (Haute-Garonne). Dans l’est de la France, les courbes repartent à la baisse même si les niveaux sont encore élevés. En Ile-de-France, la vigilance est de mise : on observe une tendance à l’augmentation, mais seulement par endroits. Analyses cruciales L’intérêt d’analyser ces eaux usées est d’avoir un temps d’avance sur les tests PCR. “Surveiller la quantité de virus dans les eaux usées évite de tester la population”, explique l’épidémiologiste Pascal Crépey. Les résultats sont souvent précurseurs. Ils pourraient se révéler cruciaux alors que plane toujours la perspective d’un troisième confinement.