Le Prénom (M6) - Patrick Bruel : "Valérie Benguigui nous a donné une formidable leçon de vie"

·1 min de lecture

En août 2011, le tournage de cette comédie, adaptation de la pièce éponyme, débute pour onze semaines dans un appartement reconstitué en studio, à Paris. Malgré ses sourires de façade, Patrick Bruel, qui incarne l’arrogant Vincent Larcher, est inquiet. Il sait que la santé de sa partenaire et amie Valérie Benguigui (formidable Babou) atteinte en 2010 d’un cancer du sein, reste fragile. Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, les deux réalisateurs, ont d’ailleurs dû attendre une période de rémission pour débuter les premières scènes et bataillé ferme pour convaincre les assureurs, longtemps réticents à couvrir l’actrice.

À lire également

Emmanuelle Béart rappelle à l'ordre Claire Chazal, après deux erreurs sur sa famille (VIDEO)

Sur le plateau, Patrick Bruel organise une fête surprise avec Charles Berling et Guillaume de Tonquédec, afin de célébrer la santé retrouvée de leur partenaire. La comédienne, bouleversée par cette attention, retient ses larmes et lâche : "Patrick n’est pas seulement mon frère dans le film, il l’est aussi un peu à la ville… " Mais dès que les caméras tournent, une autre Valérie apparaît : combattive, drôle, débordante d’une énergie communicative, la Méditerranéenne native d... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi