Le préfet de Haute-Corse alerte la population sur le risque de pénurie d’eau

Selon la préfecture du département, dans un peu plus de trois semaines, l’eau pourrait manquer « à ce rythme de consommation » actuel.

CORSE - Les habitants de Haute-Corse sont prévenus. « Si nous continuons à ce rythme de consommation d’eau, compte tenu des évolutions météorologiques attendues, il n’y aura plus d’eau dans 25 jours », a alerté mardi 2 août le préfet du département dans un communiqué, comme le rapporte France 3 Corse.

Déjà il y a quelques semaines, des restrictions d’eau mise avaient été mises en place par la préfecture. Celles-ci ont donc été pour le moment insuffisantes, alors qu’il fera jusqu’à 32 degrés sur l’île lors des trois prochains jours.

Résultat, la préfecture annonce de nouvelles mesures, comme l’interruption d’arrosage hebdomadaire portée de 24 à 36 heures.

Les contrôles seront eux singulièrement renforcés, y compris pour les usages non agricoles, prévient le préfet.

Ci-dessous, les différentes mesures de restriction des usages de l’eau actuellement en vigueur en Haute-Corse

- Sont interdits à toute heure les usages suivants, non liés à une activité économique :

  • Le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau, à l’exception des véhicules professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;

  • Le remplissage des piscines privées existantes à usage familial après vidange, ainsi que les remplissages de complément ;

  • Le lavage des bateaux, à l’exception des bateaux professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;

  • L’arrosage par aspersion des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;

  • Le lavage ou l’arrosage des terrasses et voies de circulation privées.

- Sont interdits entre 8h et 20h les usages suivants :

  • L’arrosage par dispositif de type « goutte à goutte » des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agréments ;

  • L’arrosage des terrains de sport, terrains de golf, pépinières et jardins publics ;

  • Le lavage des voies de circulation publiques.

VIDÉO - À Paris, la Seine permet de refroidir le Louvre, et d'éviter d'abuser des climatiseurs

Lire aussi :

En Haute-Corse, un incendie parcourt « 450 hectares »

Après la mort d’Yvan Colonna, l’ancienne directrice de la prison et un surveillant seront sanctionnés

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles