"On préfère rouvrir avec des contraintes que ne pas rouvrir du tout" : des cabines de désinfection pour accélérer le déconfinement

franceinfo
·1 min de lecture

"Regardez l'écran... Entrez, s'il vous plaît." Après une prise de température, il suffit de 10 secondes à l’intérieur de cette cabine pour être désinfecté contre le coronavirus Covid-19. "Toutes ces bactéries, tous ces virus et toutes ces poussières sont attirés vers le sol : vous pouvez du coup pénétrer à l'intérieur en ayant réduit la charge virale que vous portez sur vous à 99,99% grâce à un procédé de ionisation", explique Tony Bordelo le responsable du développement de l’entreprise LifeLine. Ce sas peut être installé à l’entrée d’une entreprise ou d’un restaurant, mais il existe d’autres équipements : des purificateurs d’air, des tunnels de désinfection ou des brumisateurs.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur la pandémie en direct

Tous les professionnels sont fermés depuis des mois : ceux de la restauration, de l’événementiel, de la culture, etc., attendent de pied ferme un redémarrage, promis "à la mi-mai" par le gouvernement. Mardi 20 avril, le président du Medef était en visite à Rueil-Malmaison, dans l'entreprise LifeLine qui produit des équipements de désinfection contre le Covid-19, comme ces cabines de désinfection. Le message du patronat est clair : il faut maintenant ouvrir coûte que coûte en utilisant toutes les solutions.

Aussi, pour Geoffroy Roux de Bézieux le président du Medef, ces solutions doivent permettre d’accélérer la réouverture des lieux fermés. "Ce sont des outils (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi