"Je préfère mourir que porter une étiquette qui n'est pas la mienne" : Illan partage des pensées suicidaires et inquiète tout le monde

Il y a maintenant bientôt un an, Illan a été accusé d'agressions sexuelles. Le candidat de télé-réalité, qui est depuis boycotté par toutes les productions, s'est toujours défendu et a toujours affirmé qu'il était innocent. Même si aucune preuve de sa réelle culpabilité n'a pour le moment été révélée, sa réputation en est forcément entachée. Il a partagé son ras le bol en story Instagram ce vendredi 28 octobre 2022 et a employé des propos qui inquiètent tout le monde.

"Toutes les bonnes choses ont une fin"

"J'ai eu une sacrée vie quand même... Mais toutes les bonnes choses ont une fin", commence-t-il. "Le 14 novembre 2021, ma vie a basculé. Depuis ce jour, j'ai perdu toute joie de vivre. J'ai essayé de tenir et de me relever pour mes proches. Mais quand je vois que, un an après, on ne me lâche toujours pas. En réalité, personne ne peut se rendre compte de ce que c'est d'être accusé à tort de choses horribles, alors que tu as réellement rien fait", poursuit celui qui a poussé un gros coup de gueule dans TPMP.

"Quand je serai mort..."

"Le tribunal médiatique. Aujourd'hui, en France, c'est ça la justice. Le tribunal médiatique m'a condamné à mort", affirme Illan, avant de s'attaquer à Sam Zirah : "Sam Zirah, tu me pousses au suicide. Le mot 'agression sexuelle' associé à mon nom a été prononcé tellement de fois dans ta bouche que je ne les compte même...

Lire la suite


À lire aussi

Loana battue par son ex Fred Cauvin ? Elle dévoile des photos choc : "J'aurais préféré mourir"
Solitude, précarité, pensées suicidaires... Les "étudiants fantômes" veulent sortir de l'ombre
Katherine Heigl (Grey's Anatomy) : pensées suicidaires & antidépresseurs, son départ l'a traumatisée