Immolation par le feu d'un étudiant : quatre chiffres qui révèlent la précarité étudiante

franceinfo

Des centaines d'étudiants à travers la France ont manifesté mardi pour dénoncer la précarité qu'ils subissent, perturbant parfois les cours, suite à l'immolation d'un étudiant à Lyon vendredi. Le jeune homme de 22 ans a clairement exprimé la détresse qui a provoqué son acte, liée à ses difficultés. "Aujourd'hui je vais commettre l'irréparable, si je vise le bâtiment du Crous ce n'est pas par hasard, je vise un lieu politique, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et par extension le gouvernement", a écrit l'étudiant dans un message lu par une camarade après son acte. Brûlé à 90%, il était toujours mercredi entre la vie et la mort.

La précarité est une notion assez vaste qui intègre l'évaluation d'un risque potentiel à basculer dans une situation de pauvreté ou d'exclusion. Elle est souvent définie comme l'absence d'une ou plusieurs des sécurités fondamentales permettant d'assumer les responsabilités élémentaires, et de jouir de ses droits fondamentaux. Certaines données chiffrées permettent, concernant les étudiants, d'illustrer cette notion.


Un étudiant sur cinq sous le seuil de pauvreté en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi