Près de Toulouse, un centre d’appel interpellé par l’inspection du travail

Dans ce centre d'appel de Blagnac, non loin de Toulouse, les employés sont là pour répondre aux nombreuses questions des Français sur le nouveau coronavirus. Ils assurent la permanence du numéro vert mis en place en lien avec la crise actuelle. Mais ces salariés ressentent une telle insécurité que cela a alerté les représentants du personnel qui ont donc saisi l'inspection du travail, rapporte France 3 Occitanie. En effet, ils sont d'avis qu'ils sont tout particulièrement exposés au risque d'une contamination. L'inspection du travail a d'ailleurs fini par épingler le centre.

>> À lire aussi - Les entreprises mauvais payeurs n'auront pas droit à la garantie des prêts de l'Etat

L'institution s'est déplacée dans l'entreprise le 19 mars dernier afin de comprendre la situation des quelque 180 salariés qui y travaillent. Selon les déclarations des représentants du personnels, plusieurs cas de coronavirus sont suspectés au sein des employés. Afin de respecter les gestes barrière, les postes de travail ont été réaménagés pour être à plus d'un mètre les uns des autres. L'initiative a été mise en place par les salariés eux-mêmes.

Pas de gel hydroalcoolique, des détritus par terre

Mais l'inspection du travail n'est pas satisfaite. Dans son rapport rendu en début de semaine, l'inspecteur sur place fait état de l'absence de gel hydroalcoolique ou de désinfectant pouvant être utilisé par les salariés. Par ailleurs, il estime que les mesures de distanciation ne sont nullement respectées dans la salle de repos et indique que les postes de travail ne sont pas systématiquement nettoyés à chaque changement d'équipe, précise le site régional.

>> À lire aussi - Les salariés d’Amazon sont-ils en sécurité ? Une directrice d’entrepôt démissionne

Auprès de franceinfo, la déléguée syndicale CGT de l'entreprise semble confirmer le manque de mesures d'hygiène : "L'aspirateur n'est passé qu'une fois par semaine, on voyait des détritus sur les moquettes". Elle ajoute également que sur les postes de travail,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les meilleures adresses de Guillaume Gibault, fondateur du Slip français
Jean-Yves Le Drian annonce des représailles contre les compagnies aériennes qui font exploser le prix des vols
Boris Johnson testé positif au coronavirus, la pandémie s'accélère au Royaume-Uni
Vers un relèvement du plafond de paiement sans contact ?
Pendant le confinement, les dégradations de radars continuent