Près d’un tiers des défibrillateurs ne seraient pas opérationnels en France !

Depuis le 1er janvier, un individu victime d’un arrêt cardiaque au sein d’un établissement recevant du public (ERP) a, en théorie, plus de chances de survivre. Une nouvelle loi oblige en effet ces lieux à être équipés de défibrillateurs automatiques externes en état de marche, signalés et accessibles. Mais près d’un tiers des 200.000 machines déjà installées partout en France ne seraient pas opérationnelles selon le docteur Bruno Thomas-Lamotte. Président de l’association de recensement de localisation des défibrillateurs (ARLoD) et membre du Comité d’information et de recommandations pour les défibrillateurs automatisés externes (Circodef), ce dernier a en effet affirmé aux Echos que “20 à 30% du parc français actuel ne sont pas opérationnels”. Et ce, alors que chaque année, 50.000 arrêts cardiaques sont déclarés en France avec un taux de survie de 5 à 7%.

Comment expliquer une telle proportion de machines hors service ? Pour Bruno Thomas-Lamotte, cela s’explique par un défaut de maintenance des défibrillateurs. “Aujourd’hui, un individu en arrêt cardiaque peut voir ses chances de survie diminuer parce que les électrodes du défibrillateur sont périmés. C’est dramatique !”, déplore-t-il. Si l’obligation d’équiper des ERP est une avancée pour lutter contre la mort subite, ce dernier estime qu’il faudrait préciser ce en quoi consiste la maintenance d’un défibrillateur automatique externe (DAE). “Les recommandations de l’ANSM (agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé, NDLR) sont trop vagues.” Ces dernières indiquent seulement de se reporter aux préconisations émises par le fabricant de la machine. “Mais les notices des fabricants sont aussi très floues, elles ne détaillent pas suffisamment ce qui doit être fait pour assurer l’état de marche du défibrillateur”.

>> A lire aussi - Zovirax, Lioresal... ces médicaments qui échappent aux nouvelles règles de remboursement

Toujours selon le docteur Bruno Thomas-Lamotte, toutes les sociétés de maintenance

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La liste des 30 magasins C&A qui vont fermer
Votre ville est-elle bien gérée ? 155 communes passées au crible
L’investissement porte la croissance de la France
La CFDT condamnée pour avoir réduit au silence une section dissidente
"SpaceX veut monopoliser l’industrie spatiale et coloniser l’orbite basse"