Près de 80 millions de personnes déplacées en 2019, soit plus de 1 % de la population mondiale

Pour fuir les violences et les persécutions, près de 80 millions de personnes ont dû quitter leur foyer et vivent aujourd'hui loin de chez elles, selon le dernier rapport du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) publié jeudi 18 juin. Elles représentent plus de 1% de l'humanité, un chiffre record, indique l'ONU.